Mackoaching -   Être en chemin
RSS

Articles récents

Le coaching : une mesure au service du développement durable ?
Au sec....ours !
Être seul….vraiment ?
Être dans le contrôle…et le perdre.
1 + 1 = 3 ?

Catégories

Cheminer
Être
Fondements du coaching
fourni par

Mon blog

Oser l’ennui, le vide et se sentir en vacance(s) toute l’année.



« S’ennuyer, c’est chiquer du temps pur » (Cioran)
 
« Être en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire » (Robert Orben)
 
 
Lors d’un récent entretien avec une étudiante en formation, mon interlocutrice a évoqué le plaisir qu’elle a ressenti, lors d’un séjour organisé par la HEP dans un pays partenaire en Afrique, d’avoir des moments pendant lesquels elle pouvait enfin s’ennuyer et arrêter de penser à tout ce qu’elle devait, voulait ou pouvait faire.

Être excellent : quelle défintion pour quelle philosophie de vie ?


« L’excellence, dans quelque domaine que ce soit, exige qu’on s’y consacre entièrement »(Monique Corriveau)
 
« La perfection. L’atteindre, c’est enfin connaître l’excellence par l’impuissance. »(Paul Valéry)
 
 
Dimanche 31 janvier 2016, Benoît Violier, chef de renommée mondiale de l’Hôtel de Ville de Crissier, met fin à ses jours. La gastronomie perd un (voir le meilleur) de ses plus illustres représentants, sa femme et son fils perdent un mari et un père et tous ceux qui l’appréciaient perdent un ami.

Être dans la joie de vie.

« Partout où il y a de la joie, il y a création. »(Henri Bergson)
 
« Faire corps avec la vie, c'est participer à son pouvoir de création. Qui se sert de nous mais ne fait pas de nous une fin. »(Georges Haldas)
 
« La joie, c’est la paix en mouvement ; la paix, c’est la joie immobile »(Yvan Amar)
 
22 janvier 2013 – 22 janvier 2016 : Mackoaching et le sitewww.mackoaching.netfêtent leur troisième anniversaire.

S'étoiler : être auteur ou acteur de sa vie ?



 « Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse »(Nietzsche)
 
« Il y a une étoile mise dans le ciel pour chacun de nous, assez éloignée pour que nos erreurs ne viennent jamais la ternir »(Christian Bobin)
 
 
Après avoir goûté aux joies de l’art choral pendant près de 6 ans, je me suis décidé, depuis le mois de septembre 2015, de m’initier au dessin et à la peinture dans le cadre des activités d’Aubonn’Art (plus sur

Le coach et l’âme : un paradoxe ?


« C’est dans le silence que l’âme entend. »(St Jean de la Croix)
 
« L'homme mérite qu'il se soucie de lui-même car il porte dans son âme les germes de son devenir »(Carl Gustav Jung)
 
À l’issue d’une récente inter vision entre coachs dans le cadre de Co-Action (plus sur :http://www.coaching-services.ch/groupe-intervision-co-action), les larmes sont montées, du plus profond de mon être.
 
Depuis plus de 7 ans que mon corps me signale la présence de mon âme de cette manière, je pense avoir appris à accueillir et à métaboliser ce signe de guérison.

De l’illusion au réel…et retour.


Prendre pour permanent ce qui n’est que transitoire est comme l’illusion d’un fou.(Kalou Rinpoché)
 
S'éveiller veut dire deux choses : on s'éveilledeetàquelque chose. On s'éveilledeses illusions etauréel.(Roland Rech, légèrement adapté par mes soins)
 
Que cela soit par rapport à mon propre vécu de « burn-outé » ou à celui des personnes que j’accompagne lors d’une rupture de vie, je constate qu’un processus irrémédiable s’enclenche et n’autorise que rarement un retour en arrière : la désillusion.

Le coach, un marchand de bonheur ?


Une recherche menée en 2007 par deux disciples de Martin Seligman, père de la psychologie positive, a conclu que l’aspiration prioritaire des dix mille personnes interrogées dans quarante huit pays consiste avant tout à être heureux, loin devant la quête du sens de sa vie, l’existence du paradis ou l’obtention de la richesse.
 
J’ignore si mes client-e-s font partie de l’échantillon consulté, mais j’émets l’hypothèse que, si je leur posais la question, la réponse irait dans la même direction.

Être ou avoir été un chat


Deux choses nous éclairent, qui sont toutes les deux imprévisibles : un amour ou une mort. C'est par ces événements seuls qu'on peut devenir intelligent parce qu'ils nous rendent ignorants.
(Christian Bobin)
 
On reconnaît le bonheur au bruit qu’il fait quand il s’en va(Jacques Prévert)
 
Le meilleur tombeau pour les morts, c’est le cœur de vivants(Victor Hugo)
 
Mercredi 17 juin, dans le courant de la matinée, Bakou, notre chat roux et blanc de 8 mois, est fauché à la fois par la mort et par la moissonneuse dans le champ à côté de notre maison.

Être en colère


« Quand vous êtes en colère, comptez jusqu’à quatre. Quand vous êtes très en colère, jurez »(Mark Twain)
 
« La colère vide l’âme de toutes ses ressources, de sorte qu’au fond paraît la lumière »(Friedrich Nietzsche)
 
Je ressens le besoin aujourd’hui de parler d’une des quatre émotions de base et probablement la plus déroutante : la colère. « Dé-routante », elle l’est pour au moins deux raisons :

Cheminer en confiance et lâcher prise


« Il est bon de faire confiance au temps qui passe : l'avenir nous révèle toujours ses secrets. »(Eve Belisle)
 
"L'expérience la plus belle et la plus profonde que puisse faire l'homme est celle du mystère"(Albert Einstein)

 
Comme souvent sur mon chemin, je me retrouve à un carrefour de vie professionnelle. Est-ce un hasard si je me retrouve à la « Maison des Anges », un lieu de paix en terre fribourgeoise, pour réfléchir à ce qui m’aidera à faire les « bons » choix, à avancer le plus sereinement possible – même si ce lieu se situe au bout de