Mackoaching

Être en chemin

Accompagnement individuel

Mon blog

Blog

Question de sens et d’essence.

Posted on 10 November, 2013 at 10:53

Réussir sa vie, c’est être de telle manière que sa seule présence permet aux autres de découvrir un sens à leur vie et à la vie
(Georges Haldas)
 
Depuis quelques années déjà et sans attendre que la vie m’oblige à trouver une réponse à la question, je me demandais ce que j’étais en train de réussir : ma carrière ou ma vie. Contraint à l’arrêt, j’ai dû me rendre à l’évidence que la manière dont j’essayais de solutionner ce dilemme n’était pas satisfaisante : la définition que je donnais au mot « réussir » était en effet incomplète.
 
Pendant des années, la réussite consistait pour moi principalement à donner un sens, une direction à mes projets, qu’ils soient professionnels ou privés, en me fixant des objectifs et en me donnant les moyens de les atteindre de la manière la plus efficiente (au niveau de la qualité des processus) et efficace (mesurable au degré d’atteinte des buts visés). Une perspective prioritairement réglée sur un axe horizontal et unidimensionnel.
 
Aujourd’hui, la définition de ce qu’est « réussir ma vie » s’est enrichie d’une autre dimension, plus essentielle : vivre le présent. Si les projets permettent de donner un sens en indiquant une direction à suivre, ils ne sont, à mes yeux, que des coquilles vides s’ils ne sont pas habités par le sens, par la signification que l’on donne à son « être-là ». À l’axe horizontal de la projection s’ajoute donc un axe vertical : celui de la capacité d’être présent à soi-même, car, pour le dire avec les mots de Thich Nhat Hanh, maître zen vietnamien, « l’adresse de la vie, c’est l’intersection de l’ici et du maintenant ».
 
Si la vie réside là où l’ « on porte son attention de manière délibérée au présent vivant » (Fabrice Midal) et que sa localisation semble donc un fait acquis pour de nombreux « chercheurs de sens », qu’ils soient philosophes, psychologues ou de « simples » personnes en quête de spiritualité, le fait de vivre le présent de la manière la plus consciente possible n’est pas un présent (au double sens du mot) qui tombe du ciel : il s’agit d’un art qui demande vigilance (ou, comme j’aime à l’écrire, « vie-gilance ») et attention ainsi qu’un zeste de volonté et d’autodiscipline….à chaque instant.
 
Que cela soit sur mon propre chemin de vie ou en tant qu’accompagnant du parcours d’autres personnes, je prête une grande importance au corps, véhicule principal de l’être, et, tout particulièrement aux sens : exister pleinement, c’est être attentif à ce que l’on voit, touche, entend, boit, mange, inspire et expire. C’est également être conscient de la manière dont se tient, de sa posture, des tensions ou de l’absence de tensions dans certaines parties du corps, des messages que notre enveloppe charnelle nous envoie.
 
Vivre en « pleine conscience » ne signifie cependant pas seulement être attentif à ce que l’on vit physiquement quand on agit, mais aussi – et parfois surtout – d’accueillir les signaux que notre corps nous envoie en fonction de notre vécu : les émotions. Or, si la joie semble être relativement simple à vivre, qu’en est-il de ses « sœurs d’ombre », la tristesse, la peur et la colère ? Le fait qu’elles sont encore souvent désignées comme étant des « émotions négatives » – alors qu’elles ont leur raison d’être – montre que leur acceptation n’est pas une évidence.
 
Être présent à soi-même passe à la fois par l’accueil et par la mise à distance de notre « meilleur ennemi » : le mental. Un proverbe japonais résume à mon sens assez bien l’énorme place que prend l’activité mentale dans notre vie : « L’homme vit en moyenne 100 ans et se fait du soucis pour 1000 ans ». Si, aux préoccupations, on ajoute les regrets ainsi que des sentiments comme la culpabilité ou la honte, les singes qui s’amusent à sauter joyeusement dans notre tête sont nombreux et ont encore un bel avenir devant eux. Ils peuvent donc continuer à remplir leur principale fonction : nous couper du présent et, donc, de notre être.
 
Si être présent à soi-même, c’est en effet porter une attention de chaque instant à notre corps, à nos émotions et à nos pensées, ces dernières sont aussi nos plus farouches « empêcheurs » de vivre le présent. Je ne compte plus le nombre impressionnant de fois où je surprends mes pensées à s’échapper, à vivre leur vie…et à occuper tout l’espace de la mienne ! Combien de fois m’arrive-t-il de finir une tâche et de ne plus me rappeler du tout comment j’étais arrivé à la terminer. Rien d’inquiétant quand il s’agit de se brosser les dents, mais que dire de la conduite en voiture ? Combien de fois nous laissons-nous mener par notre « pilote automatique » et nous détourner de notre vie consciente ? Combien de fois sommes-nous incapables de savourer le moment présent, entraîné ailleurs par nos pensées, quand elles ne nous disent pas que ce que nous vivons n’est pas assez ceci ou trop cela.
 
Il y a pourtant une bonne nouvelle : si « on ne peut empêcher les oiseaux de tourner au-dessus de nos têtes, on peut tout faire pour éviter qu’ils fassent leur nid dans nos cheveux ». Ce proverbe chinois nous explique non seulement que la présence de nos productions mentales est une réalité que nous ne pouvons pas empêcher d’exister, mais également que nous avons le choix de laisser s’installer nos pensées et, donc, d’en être tributaire ou, au contraire, de les regarder passer et de ne pas nous identifier à elles : « j’ai des pensées mais je ne suis pas mes pensées ». En cela, la méditation est un excellent moyen de « dés identification » de nos chers parasites mentaux.
 
Pour terminer ce petit tour d’horizon de ce que signifie pour moi réussir ma vie en étant présent à moi-même, j’aimerais parler d’une autre mise à distance : celle que j’ai été amené à faire par rapport aux personnages que j’interprète dans mes divers « théâtres » sociaux et/ou professionnels ainsi que des masques et des casquettes que le fait d’endosser ces rôles m’amène à porter.
 
En effet, être pleinement présent ne s’arrête pas à observer mon corps, mes émotions et mon mental, mais englobe également la manière dont j’habite, dont j’investis mes rôles de formateur, coach, mari ou père : il s’agit pour moi d’être le plus vrai possible, d’être à l’écoute de mes besoins et en accord avec mes valeurs. Et d’éviter ce qui m’a en partie conduit au « burn-out » : l’imposture - ou quand l’interprétation d’un personnage « sonne faux » par rapport à celui que je suis, à mes valeurs et à mes besoins et que, pour pouvoir interpréter un rôle, je me crois obligé de « sur-jouer » en donnant plus d’importance au personnage qu’à celui qui l’habite : mon être.
 
Ce n’est donc pas un hasard si j’ai choisi de me réorienter professionnellement et de donner une couleur « accompagnement » à mes fonctions. Ce choix représente non seulement un gage de cohérence entre mon être et mes rôles mais également une « assurance-vie » : pour accompagner une personne, il est à mon avis nécessaire d’être capable de s’accompagner soi-même et, pour le dire avec les mots de Laurent Gounelle, « de continuer à être altruiste en offrant son équilibre personnel aux autres ».
 
Dans ce sens, la citation de Georges Haldas qui figure en exergue à ce texte représente une de mes « étoiles » : si je veux aider les autres à avancer sur leur chemin de vie, il s’agit avant tout de continuer à travailler sur moi-même et à réussir ma vie en lui donnant une direction et, plus encore, une signification dans la présence...au présent, aux autres et à moi-même. Car, comme le dit si bien mon ami Eric Gubelmann dans le billet de Coaching-Services du mois de novembre 2013, le principal outil du coach, c’est lui-même.
 
Bonne suite de chemin….et n’oubliez pas de faire le plein d’ « essence » et de vous offrir des « présents » !
 
 
 
 

Categories: Être

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

1111 Comments

Reply Dexter
8:14 on 4 October, 2018 
I blog quite often and I truly appreciate your content. Your article has really peaked
my interest. I will book mark your website and keep checking for new details about once a week.
I opted in for your Feed as well.
Reply Tirado
15:34 on 4 October, 2018 
I think that everything composed was actually very reasonable.
But, what about this? suppose you were to create a killer headline?
I mean, I don't want to tell you how to run your blog, however what if you added a
headline that makes people want more? I mean Question de sens
et d’essence. is kinda vanilla. You could look at Yahoo's front page and see
how they write post titles to get viewers to click.
You might try adding a video or a related pic or two to grab people interested about what you've got
to say. Just my opinion, it could bring your
website a little livelier.
Reply Schardt
2:42 on 5 October, 2018 
Greetings! I know this is kinda off topic however , I'd
figured I'd ask. Would you be interested in trading links or maybe guest authoring a blog article or vice-versa?
My site goes over a lot of the same topics as yours and I believe
we could greatly benefit from each other. If you might be interested feel free to send me an email.
I look forward to hearing from you! Excellent blog by the way!
Reply Olivo
2:48 on 5 October, 2018 
If some one needs to be updated with most up-to-date technologies after that he must
be visit this web page and be up to date every day.
Reply Corlette
19:39 on 5 October, 2018 
Write more, thats all I have to say. Literally, it seems as though you relied on the video to make your
point. You clearly know what youre talking about, why waste your intelligence on just posting videos to your site when you could be giving us something enlightening to
read?
Reply Hodgkinson
2:34 on 7 October, 2018 
Hi would you mind letting me know which hosting company you're using?

I've loaded your blog in 3 completely different browsers and
I must say this blog loads a lot quicker then most. Can you recommend
a good hosting provider at a reasonable price?
Many thanks, I appreciate it!
Reply Eales
4:36 on 7 October, 2018 
I want to to thank you for this wonderful read!!
I definitely loved every bit of it. I've got you bookmarked to check out new stuff you post…
Reply Morrill
0:57 on 9 October, 2018 
It's wonderful that you are getting ideas from this paragraph
as well as from our dialogue made at this time.
Reply Cabrera
9:17 on 9 October, 2018 
I think this is one of the most vital info for me. And i'm glad reading your
article. But should remark on some general things, The website style is ideal, the articles is really great : D.
Good job, cheers
Reply Estep
17:30 on 9 October, 2018 
What's up it's me, I am also visiting this site daily, this web site is genuinely fastidious and the viewers are really
sharing pleasant thoughts.
Reply Warby
13:02 on 11 October, 2018 
I'm really loving the theme/design of your weblog.
Do you ever run into any web browser compatibility problems?
A small number of my blog readers have complained about my website not
operating correctly in Explorer but looks great in Firefox.
Do you have any advice to help fix this issue?
Reply Eddington
16:03 on 16 October, 2018 
Hi there mates, pleasant post and nice urging commented at this place, I am truly enjoying by these.
Reply Dement
21:50 on 16 October, 2018 
At this moment I am ready to do my breakfast, when having my
breakfast coming again to read other news.
Reply Rodd
0:49 on 18 October, 2018 
Howdy! Someone in my Myspace group shared this site with us so I came to check it out.

I'm definitely loving the information. I'm bookmarking and will be
tweeting this to my followers! Terrific blog and superb design and style.
Reply Faulding
12:55 on 18 October, 2018 
Quality posts is the important to invite the people to pay a visit the website, that's what
this web site is providing.
Reply Walpole
21:39 on 18 October, 2018 
Wonderful goods from you, man. I've understand your stuff previous to and you are just too wonderful.
I actually like what you've acquired here, really like what you
are stating and the way in which you say
it. You make it enjoyable and you still take care of to keep it sensible.
I can not wait to read far more from you. This is really a
terrific website.
Reply Vidler
5:52 on 20 October, 2018 
Hello friends, pleasant post and good urging commented at
this place, I am truly enjoying by these.
Reply McCree
15:03 on 21 October, 2018 
Its like you read my mind! You seem to know a lot about this, like you wrote the book in it or something.
I think that you can do with a few pics to drive the message
home a little bit, but instead of that, this is excellent blog.
A great read. I will certainly be back.
Reply Handfield
10:34 on 23 October, 2018 
What a information of un-ambiguity and preserveness of valuable know-how concerning unexpected emotions.
Reply Westbury
14:51 on 24 October, 2018 
Oh my goodness! Incredible article dude! Thank you so much, However I am going through issues
with your RSS. I don't understand why I can't join it.
Is there anybody having the same RSS problems?
Anyone who knows the answer can you kindly respond?
Thanks!!