Mackoaching

Être en chemin

Accompagnement individuel

Mon blog

Blog

De la nécessité de se (re) « pauser »....

Posted on 13 October, 2013 at 11:33
Lorsque mon corps et mon âme, plus courageux que moi, décidèrent de mettre un terme à ma course effrénée qui consistait à passer d’un projet, d’une échéance, d’une tâche à une autre, une petite voix intérieure m’a soufflé un énorme « OUF ! » de soulagement : j’allais enfin pouvoir m’arrêter, me (re) « pauser », souffler, respirer. En un mot : VIVRE ! La machine s’était emballée et son pilote n’avait plus qu’un seul désir : redevenir acteur de sa vie. 
 
Pour illustrer ce phénomène de course contre la montre qui peut déboucher sur l’épuisement, les spécialistes du « burn-out » utilisent l’image du tunnel : un long boyau dont on ne voit pas l’issue, souvent mal éclairé et manquant cruellement de sorties de secours. Une prison que la personne se fabrique en partie elle-même, aidée dans certains cas par des contextes déshumanisés et déshumanisants : l’individu devient ainsi son propre prisonnier, son propre geôlier et son propre cachot.
 
Plusieurs facteurs peuvent mener à cette situation : une mauvaise gestion du temps liée notamment aux « démons intérieurs » que sont, entre autres, la culpabilité et le perfectionnisme ; un déséquilibre entre les divers domaines de vie (profession, famille, couple, amis et soi-même) ; une absence ou du moins un manque de réflexion quant au sens que l’on veut donner à sa vie ; une grande voire énorme difficulté à identifier ses besoins, à les exprimer, à les faire entendre et à les couvrir. Dans son livre « Vivre le temps autrement », Pierre Pradervand résume à mon sens très bien cet ensemble de facteurs lorsqu’il avance que « gérer son temps, c’est avant tout s’aimer soi-même ».
 
Mais que veut dire « s’aimer soi-même » ? Vaste programme dont je n’ai pas la prétention de développer les grandes lignes sur un espace aussi restreint que cette page. J’aimerai cependant traiter ici d’un aspect qui me tient tout particulièrement à cœur, non seulement parce qu’il figure parmi les changements importants que j’ai introduits dans ma vie, mais qui manque cruellement à l’appel dans la plupart des tables des matières d’ouvrages consacrés à la gestion du temps : je fais allusion aux pauses.
 
Au-delà du soulagement dont j’ai parlé au début de ce texte, d’autres émotions, nettement moins agréables à vivre, ont rapidement envahi mon espace intérieur, me plongeant dans un profond désarroi et causant des douleurs à la fois physiques et psychiques parfois très lourdes à supporter. En tête de liste, la colère : celle de m’être fait « avoir », de ne pas avoir su repérer les signes avant coureurs du « burn-out » et de ne pas avoir su gérer ma vie, alors que je m’étais jusque-là illusionné d’une parfaite maîtrise du sujet. Moi, l’ex-entraîneur et formateur de coaches de natation de compétition, j’aurais pourtant dû savoir que les pauses de récupération étaient aussi voire plus importantes que les temps de travail et de charges ! Une fois de plus, un cordonnier mal chaussé….
 
En effet, si la pause permet de se reposer, elle permet aussi de se « poser », de se « re-centrer », de se relier à soi-même, à ses besoins et à ses envies, à ses intuitions et à sa petite voix intérieure. À revisiter sa « chambre à soi », son espace intérieur. Pour mieux pouvoir, ensuite, se relier aux autres, tout en « étant seul en étant accompagné » (Guy Corneau).
 
Georges Haldas, un auteur que j’affectionne particulièrement, parle de la nécessité, pour le violoniste, d’accorder son violon afin de pouvoir en jouer d’autant plus valablement au sein de l’orchestre. Se mettre donc en accord avec soi, dans le but de rester à l’écoute de ses émotions, de ses vibrations et de celles des autres et dans le but d’interpréter au mieux une partition qui, ne l’oublions pas, est constituée non seulement de notes, mais également de silences dont la présence permet à la musique d’exister.
 
De peur d’être rattrapé par mes démons, toujours bien présents mais désormais conscientisés et accueillis avec plus d’apaisement, je me suis fixé comme objectif de planifier des pauses sur le modèle du « un partout » :
 
  • Une pause, aussi petite soit-elle, entre chaque tâche ou activité : une « méditation flash », quelques bonnes inspirations et surtout expirations, me lever et marcher, boire un verre d’eau, respirer l’air frais, ne rien faire,…. 
  • Un « break » d’au moins une heure par jour, en un bloc ou en plusieurs moments, pour méditer, faire une sieste, me balader, m’asseoir sur une terrasse, lire un bon livre, parler avec des personnes que j’aime, écrire, ne rien faire,….
  • Un jour par semaine, réparti sur une journée effective ou sur deux demies-journées, période pendant laquelle je m’autorise à ne rien faire qui soit en lien avec mes activités professionnelles – mon jour de congé, ma respiration hebdomadaire.
  • Une semaine par mois pendant laquelle je prends le moins de rendez-vous professionnels possible et me consacre principalement à des activités créatrices, comme l’écriture par exemple.
  • Un week-end par mois pendant lequel je me retire du monde et effectue une « mini-retraite » dans des endroits où je me ressource en puisant de l’énergie positive, de la paix et de la sérénité.
  • Une semaine par année de retraite spirituelle, soit à l’Hospice du Grand St Bernard ou dans tout autre site permettant une démarche à la fois de retour sur soi et d’ouverture à une autre manière de vivre le temps que celle que notre société occidentale nous propose.
 
Cette stratégie me permet non seulement de prendre une pause avant qu’elle ne me (re)prenne – une mesure prophylactique donc -  mais également d’être le plus cohérent et congruent possible dans mes actes et mes paroles au quotidien : au sens étymologique du terme, la personne est au monde « per suonare », pour résonner et, si possible, « sonner juste », en accord avec ses valeurs et son être.
 
L’aménagement de pauses serait en effet inutile s’il ne s’inscrivait pas dans une réflexion, beaucoup plus large, autour des questions suivantes, inspirées du livre de François Delivré, « Questions de temps » :
 
  • Comment réussir ma vie, aujourd’hui et demain ?
  • Comment avancer vers mes « étoiles », vers les buts que je me suis fixés et qui donnent le cap à ma vie ?
  • Est-ce que j’accorde au monde le « meilleur de moi-même » ?
  • Est-ce que ma manière de vivre me prépare consciemment à mourir ?
 
Chacune et chacun trouvera ses réponses individuelles à ces questions très générales, mais personne ne pourra  probablement faire l’économie, tôt ou tard, de se les poser et, pour ce faire, de se (re) « pauser » afin d’y penser…à tête et à cœur reposés.
 
Bonne suite de chemin….et n’oubliez pas les postes de ravitaillement !

Categories: Être

Post a Comment

Oops!

Oops, you forgot something.

Oops!

The words you entered did not match the given text. Please try again.

1290 Comments

Reply Dycus
15:49 on 4 October, 2018 
Thanks in support of sharing such a good thinking, article
is fastidious, thats why i have read it completely
Reply Finckh
16:45 on 5 October, 2018 
I am actually happy to read this webpage posts which includes tons of
helpful data, thanks for providing these kinds of data.
Reply Benavidez
20:52 on 6 October, 2018 
What i don't understood is if truth be told how you're now not actually much
more well-preferred than you might be now.
You are so intelligent. You recognize therefore significantly in the case of this subject, made me individually consider it from a lot of varied angles.
Its like men and women are not fascinated except it is one thing to do with Lady gaga!
Your personal stuffs excellent. All the time handle it up!
Reply Gonzales
1:44 on 7 October, 2018 
If some one needs to be updated with most up-to-date technologies afterward
he must be visit this web page and be up to date everyday.
Reply Behrens
10:03 on 8 October, 2018 
Hi there just wanted to give you a quick heads
up. The words in your article seem to be running off the screen in Chrome.
I'm not sure if this is a formatting issue or something to do with
web browser compatibility but I figured I'd post to let
you know. The style and design look great though! Hope you get the
problem resolved soon. Thanks
Reply Donnelly
17:54 on 8 October, 2018 
This is the perfect website for anyone who wants to understand this topic.
You understand a whole lot its almost tough to argue with you (not that I really
will need to…HaHa). You definitely put a brand new spin on a topic that's been written about for a long time.
Excellent stuff, just wonderful!
Reply Fenstermacher
20:15 on 8 October, 2018 
Hmm is anyone else experiencing problems with the images on this blog
loading? I'm trying to find out if its a problem on my end or if it's the blog.
Any suggestions would be greatly appreciated.
Reply Frazier
15:51 on 9 October, 2018 
I visited various web pages however the audio quality for audio songs present at this web
site is actually superb.
Reply Kyte
8:05 on 10 October, 2018 
I always spent my half an hour to read this web site's content all
the time along with a cup of coffee.
Reply Ferrell
7:28 on 11 October, 2018 
Awesome blog you have here but I was curious about if you knew of any discussion boards that
cover the same topics talked about in this article? I'd really like to
be a part of online community where I can get opinions from other experienced people
that share the same interest. If you have any suggestions, please let me know.
Cheers!
Reply Warfield
12:19 on 11 October, 2018 
This is very interesting, You are a very skilled blogger.
I have joined your feed and look forward to seeking more of your fantastic post.
Also, I have shared your web site in my social networks!
Reply Nielson
21:40 on 17 October, 2018 
Hi there! This post could not be written much better!
Going through this post reminds me of my previous roommate!
He continually kept preaching about this.
I will forward this post to him. Fairly certain he will have a
good read. I appreciate you for sharing!
Reply Coombs
18:57 on 18 October, 2018 
magnificent points altogether, you just won a emblem new
reader. What would you suggest about your submit that you just made a
few days ago? Any positive?
Reply Hypes
20:11 on 18 October, 2018 
We're a gaggle of volunteers and starting a brand new scheme in our community.
Your web site provided us with helpful information to work on. You've done
an impressive job and our entire neighborhood will likely be thankful to you.
Reply O'Dea
14:38 on 19 October, 2018 
What a data of un-ambiguity and preserveness of precious knowledge regarding unpredicted feelings.
Reply Lockington
23:10 on 19 October, 2018 
I'd like to find out more? I'd love to find out more details.
Reply Descoteaux
10:18 on 21 October, 2018 
Greetings, I do think your site could be having browser compatibility problems.
Whenever I look at your website in Safari, it looks fine however,
if opening in Internet Explorer, it has some overlapping issues.
I merely wanted to provide you with a quick heads up!
Apart from that, excellent blog!
Reply Blakey
15:54 on 21 October, 2018 
Since the admin of this site is working, no hesitation very rapidly it will be well-known, due to its quality contents.
Reply Coppola
23:24 on 22 October, 2018 
An outstanding share! I've just forwarded this onto a colleague who has been conducting a little research on this.
And he in fact bought me lunch due to the fact that I found it for him...
lol. So allow me to reword this.... Thanks for the meal!!
But yeah, thanx for spending time to discuss this matter here on your internet site.
Reply Santana
10:40 on 23 October, 2018 
I visited several websites however the audio quality for audio songs present at this web site is
genuinely wonderful.