Mackoaching -   Être en chemin
RSS

Articles récents

Être seul….vraiment ?
Être dans le contrôle…et le perdre.
1 + 1 = 3 ?
Être enthousiaste : jusqu’où aller trop loin ?
Être acteur ou auteur de sa vie ?

Catégories

Cheminer
Être
Fondements du coaching
fourni par

Mon blog

Eaude

Lors du choix du graphisme du site, plusieurs options se sont présentées à moi. Dont celle que j'ai retenue : l'eau sous forme d'une vague, déferlant lentement ou vite, selon la lecture de chacun. Le choix été évident, clair...comme de l'eau de roche. Mon intuition, cette "intelligence prise de vitesse" (M. Thiébaut) a parlé et j'acceptais de l'écouter.

Quelques jours après ce premier élan, une petite voix - celle de la raison ? - s'est fait entendre et me taraudait avec la lancinante interrogation : "mais pourquoi l'eau ?" Après un harcèlement quotidien, j'ai finalement cédé et me suis penché sur la question.

Dans un premier temps, le lien me semblait aussi évident que l'élan premier : mes vies professionnelles précédentes étaient placées sous le signe de l'eau. Si, pour la natation, la relation saute aux yeux, le parallélisme entre l'élément aquatique et l'enseignement des langues et celui de l'allemand en particulier est plus ardu.

C'est le mot "immersion" qui m'est d'abord venu à l'esprit : un lieu commun partagé par Monsieur et Madame Tout le monde qui veut qu'une langue s'apprend le mieux dans un "bain linguistique". C'est cette représentation première qui m'a poussé, il y a près de 20 ans, à être le pionnier dans le canton de Vaud des animations d'allemand dans les "petites" classes de l'école enfantine et des degrés primaires du canton de Vaud.

Deux décennies et de nombreuses lectures plus tard, ma représentation a évolué : il y a bien des manières d'apprendre une langue et toutes, y compris l'immersion, ont leurs inconvénients et leurs avantages. Le revers de la médaille de la méthode immersive est le risque d'une noyade : certains linguistes parlent d'ailleurs de SOS - Swim...Or Sink !

"Quel lien avec le coaching ?" me direz-vous, à raison. J'aurais été incapable de vous répondre valablement il y a encore un mois. Jusqu'à ce qui je "tombe" nez-à-nez avec une carte artistique exposée dans un carrousel à l'entrée d'une boutique nyonnaise et sur laquelle figurait cette phrase dont l'auteur se trouve être Antoine de Saint-Exupéry :

"Eau, tu n'es pas nécessaire à la vie, tu es la Vie ! Tu es la plus grande richesse qui soit au monde, et tu es aussi la plus délicate". 

Le verbe éclairait l'intuition :

accompagner

  • c'est marcher, le temps de l'accompagnement, à côté du cours d'eau de l'autre sans pour autant quitter sa rivière ; 
  • c'est respecter le rythme auquel s'écoule l'eau de vie de la personne accompagnée tout en identifiant son propre débit ; 
  • c'est la vie qui, comme l'eau, peut être douce ou dure, chaude, tiède ou froide voire gelée ; qui peut vous donner l'impression de "flotter de bonheur", mais peut aussi vous submerger, vous noyer, vous emporter dans ses flots et ses tourbillons, d'autant plus déstabilisants qu'imprévisibles ; vous pouvez aussi vous laisser porter par son courant, alliant légèreté et grâce, mais il arrive également qu'on ait l'impression de nager à contre-courant voire en "eaux profondes", toute action devenant pesante voire impossible ;
  • c'est permettre à l'autre de garder la tête hors de l'eau, d'identifier ce qui peut lui permettre de gagner en liberté et en autonomie pour ne pas se noyer dans les zones de turbulence et pour trouver un nouvel équilibre dans les eaux tempérées, voire de se reposer en se laissant flotter. 

Et, comme pour toute première fois, il faut autant de courage pour commencer un accompagnement quand on n'en a jamais vécu que pour....sauter à l'eau : on anticipe déjà ce que cela pourrait être, réveillant des peurs ancestrales et plus récentes, tout en entrevoyant déjà une source de mieux-être. L'être humain aurait en effet tendance à oublier très vite qu'il est né dans les eaux maternelles et que d'être accompagné peut lui permettre de se ressourcer, de revenir à la source donc, voire de renaître et de se sentir à nouveau plus libre. Comme nettoyé des vieilles eaux.



Vous voulez réagir à cette article ? Donner votre avis ou poser des questions ? Eau...sez, vous serez toujours les bienvenu-e-s !









1 commentaire pour Eaude:

Commentaires RSS
Beliveau on Donnerstag, 3. Mai 2018 16:28
Hey! This is mу first comment һеr so I juѕt wanted to ցive a quick shout ߋut ɑnd say I truly enjoy reading tһrough үⲟur articles. Can you ѕuggest аny other blogs/websites/forums tһat cover the sɑme subjects? Thаnk you!
Répondre au commentaire

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment