Mackoaching -   Être en chemin
Les témoignages

Cher Olivier Mack,

Je tenais à vous écrire pour vous remercier de votre très précieux accompagnement. Celui-ci m'a permis de parcourir un long cheminement personnel.

En effet, je résumerai mon parcours à travers l'image de la balle de golf.

Tout d'abord, j'ai commencé à parcourir mon petit bout de chemin. Puis, j'ai atterri chez vous (la balle rentre dans le premier trou : gagné !). Vous m'avez ensuite aidée, écoutée, valorisée. J'ai cru en moi, je me suis fait confiance. Tous ces facteurs ont contribué à l'obtention de mon diplôme (2ème trou, 2ème réussite).

Puis, après plusieurs obstacles (la balle de golf zigzague), je reviens vers vous..(la balle de golf est proche du but). Grâce à votre soutien et votre capacité d'écoute, toujours sans jugement, j'ai réussi, petit à petit, à m'écouter et à repérer mes priorités (la balle rentre dans le 3ème trou, 3ème réussite).

Cette balle va évidemment continuer son chemin. Elle va peut-être encore zigzaguer, vaciller et sûrement atteindre d'autres buts qui lui permettront toujours d'avancer.

Encore un grand MERCI pour votre aide, votre soutien et votre écoute. 

Émély










Cher Olivier,
 
Encore un grand merci pour votre écoute exceptionnelle, j’ai eu une grande chance de vous rencontrer à un moment où j’étais au plus mal.

Vous m’avez vraiment aidé à remonter la pente et je vous en suis reconnaissante.
J’ai tout particulièrement apprécié l’authenticité avec laquelle vous m’avez guidée, par votre vécu, qui m’a aussi beaucoup touchée. Vous avez su m’amener, avec respect, à trouver et à retrouver en moi la force nécessaire pour aller de l’avant avec amour et oui, comme vous le dites, inconditionnel (je n'en suis qu’au début !!!!).

J’ai appris à me découvrir et le plaisir de penser aussi à moi (Je me souviens d’une histoire de toi-t- : "il est plus prudent de commencer la construction de sa maison par le moi que par le toi-t-"). Je poursuis ma route comme un brave pèlerin en emportant avec moi tous les outils que vous m’avez apportés.

Je n’hésiterai pas, si le cas se faisait ressentir, à faire appel à nouveau à vos services.
J’ai reçu la confirmation de mon engagement définitif : un pas de plus de fait et la joie de partager avec vous cette nouvelle.

Avec mes meilleurs messages et tout le meilleur pour vous aussi.
 
Patricia











J'ai croisé Olivier Mack fortuitement dans les rues d'Aubonne. J'étais alors semblable à une petite fleur sans couleur et sans lumière, en perte de repères professionnels. Cette rencontre inattendue a été le déclencheur : le jour même je savais qui était la personne qui pourrait m'aider à clarifier mes choix professionnels.

La confiance, l'amitié, la vérité et l'authenticité, la patience ont habité ces 17 mois d'accompagnement. Olivier a su, par ses questions attentives et bien ciblées, me conduire au questionnement sur moi-même, me pousser à la réflexion quant à mon fonctionnement dans mon contexte professionnel, la place que je voulais y prendre.
Toujours dans le respect de ma personne, de mon rythme, du temps que je pouvais consacrer à ce travail.

J'ai progressivement mieux compris le système dans lequel j'évoluais, le rôle que j'y jouais, qui bloquait l'évolution que j'attendais. J'ai réalisé que je ne prenais pas
ma place, mais celle qu'on voulait me laisser, ce qui me faisait souffrir.

Avancer dans ce coaching sans pouvoir tricher avec moi-même m'a permis de mieux identifier mes besoins, de les exprimer, de me positionner d'une nouvelle manière. Encouragement à accepter mes limites, à prendre conscience de ma rigidité, à dire non aux autres, pour mieux me dire oui à moi-même.

Je vois actuellement autour de moi que tout le système évolue, même des personnes que je pensais immuables. J'aborde la dernière étape de ma vie professionnelle avec un regard renouvelé, un plaisir retrouvé pour remplir mon mandat.

Je suis reconnaissante d'avoir profité d'un tel accompagnement, même si ce n'était pas toujours facile. Parfois les larmes étaient près des yeux, j'aurais tellement souhaité être plainte et confortée dans mon rôle de victime... tout en sachant que j'avais besoin d'autre chose pour progresser. J'ai vécu ce coaching comme un encouragement à être
moi, à ne pas subir une situation me contrariant, à réagir et en faire une opportunité pour avancer et m'ouvrir à la nouveauté.

Je me réjouis d'aborder les nombreuses lectures suggérées au fil des rencontres pour me replonger dans cette riche réflexion, consciente que je suis que rien n'est acquis définitivement.

J'ai terminé l'accompagnement il y a deux mois, sans savoir ce que la vie me réservait ...La vie sait ce qu'elle fait, je le crois profondément. J'ai mis de l'ordre dans mon secteur professionnel, ce qui m'a procuré une nouvelle énergie, liberté nécessaire pour faire face à mes réalités actuelles.

Je me sens comme ce tournesol...il s'est battu contre les courants...il a essuyé de nombreuses averses nécessaires à sa croissance...il a bénéficié de magnifiques rayons de soleil, qui lui redonnent éclat et beauté.

Une nouvelle sève me nourrit.

MERCI Mackoaching!

Catherine, novembre 2014





61 ans, fraîchement licencié, Français venant s’installer en Suisse, un désir réel mais confus de réorienter ma vie professionnelle vers d’autres domaines constituaient une somme d’éléments de nature à me trouver paralysé par les difficultés.
 
L’idée d’un accompagnement m’a été soufflée et j’ai pris contact avec Olivier Mack.
 
L’objectif était de valider mon désir de changement, c’est-à-dire en mesurer la pertinence et la faisabilité. Par étapes, j’ai pu poser mes valises, constater le chemin parcouru, mesurer mes points forts et ainsi acquérir un capital confiance indispensable pour m’attaquer à une recherche d’emploi excitante. L’accompagnement s’est déroulé dans un esprit d’ouverture et de confiance mutuelle : même lorsque le doute s’est installé sur la réussite de l’opération - lors de la troisième séance, je ne savais pas où j’allais - un échange franc a permis de relancer le processus. L’objectif a été atteint en six séances : mon désir de changement est pertinent et réalisable. Il me reste à le concrétiser.

Philippe


Fin octobre 2012: je suis au point de non-futur. Plus de trois ans d'efforts sur le plan professionnel débouchent sur une crise personnelle. Les contraintes institutionnelles me paraissent insurmontables. Je suis douloureusement conscient de mes difficultés, de mes manques et de mes incapacités. Le renoncement est la seule solution que j'entrevois, mais il est synonyme de retour à une situation que je sais insatisfaisante. L'idée de faire de ce point de non-futur un point final m'effleure plusieurs fois.
Sous les cendres, une étincelle d'énergie luit encore. Sur conseil de mon entourage, je contacte M. Mack pour un suivi personnalisé.

Dès les premiers moments, j'y trouve écoute, empathie et non-jugement. Pleinement accueilli pour ce que je suis, je me vois encouragé à accepter mes doutes, à m'accepter moi-même. M. Mack me donne quelques outils concrets pour apprivoiser mes angoisses et alléger un peu mon quotidien. Parallèlement, nous dressons un bilan personnel. Peu à peu, je clarifie mes envies, mes valeurs, mes points forts et j'apprends à transformer mes croyances limitantes en forces. A l'aide des lectures que M. Mack me recommande, je conscientise progressivement mes comportements problématiques, ceux qui me retiennent au lieu de me faire avancer, qui me lestent au lieu de m'élever. Je comprends que la peur est à la source de bien des malaises, qu'elle pousse au perfectionnisme et à la culpabilité, que ces dernières me coupent de ce que je suis et du potentiel que je pourrais développer. Face au passé, j'apprends l'acceptation, voire le pardon. Face à l'avenir, j'apprends le lâcher-prise et la confiance. Cela me permets peu à peu de redécouvrir le présent, de le vivre plus intensément, de l'habiter pleinement et d'y recentrer ma vie. J'apprends à faire de mon mieux tout en acceptant que le résultat soit influencé par bien des facteurs que je ne maîtrise pas.

Mars 2013: la plume de ma vie cours sur une nouvelle page. J'ai compris que ma formation professionnelle pouvait servir mon développement personnel, que mon métier n'était qu'une composante parmi d'autres d'une vie que je désire accomplie. Cela n'a rien à voir avec la performance ou le prestige. C'est une histoire d'élévation et d'ouverture, une question d'être et de percevoir. M. Mack me conseille de voler à nouveau de mes propres ailes, tout en me laissant la porte ouverte.

Ce que j'ai perdu dans l'aventure? L'illusion de ma toute-puissance et mes fantasmes de contrôle. Ce que j'y ai gagné? La gratitude d'être simplement là, l'envie de faire de mon mieux, le droit de ne pas y arriver. La conviction que tout écueil est une chance de se dépouiller des liens qui me maintiennent au sol, même si je ne le comprend qu'après coup. La résolution d'être un disciple de la vie pour devenir, un peu plus, maître dans ma vie... et – pourquoi pas? – une inspiration pour d'autres...
 
                                                                                                         M.
                                                                                                         Sylviculteur d'être(s)